Archive pour août, 2011

L’ouverture de la gorge

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans:L'ouverture de la gorge |on 24 août, 2011 |Pas de commentaires »

Le mécanisme du fonctionnement des cordes vocales (simplifié)

Image de prévisualisation YouTube

Pour pouvoir chanter sans s’abimer, il faut comprendre le  fonctionnement des cordes vocales.

Selon la note que vous souhaitez émettre les cordes vocales prennent une configuration différente.

La position du chanteur :Le Contrôle technique

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans:Le positionnement du chanteur |on 15 août, 2011 |Pas de commentaires »

Le Périnée et la voix

Image de prévisualisation YouTube

L’importance de la détente du périnée dans le chant

La détente du périnée est essentiel pour trouver sa voix et chanter librement.
On parle rarement de cette zone dans un cours de chant « lambda ». Certainement par pudeur…
Et pourtant c’est une question incontournable qui vous fera gagner un temps fou dans la recherche de votre instrument et de son épanouissement.

Mais vous demandez vous peut-être, quelle est la relation entre le périnée et la voix?

Un périnée libre permet un appui facile et profond du diaphragme et ainsi la projection de la voix sur la base d’une respiration complête (voir article sur la respiration du chanteur).
Souvent on pense avoir parfaitement détendu le bas de son corps mais il n’en est rien.
Il reste de la tension que je vous apprendrai très vite à reconnaitre et à évacuer.

La détente du périnée est essentielle pour poser correctement sa voix, pour « connecter » le haut et le bas du corps et ainsi pouvoir développer toutes ses capacités vocales.

Or beaucoup de personnes, et la quasi totalité de mes élèves ayant eu des problèmes de voix parlée ou chantée, sont arrivés à mon cours avec le périnée complêtement contracté .

Ils chantaient en poussant sur les abdominaux tout en verrouillant avec force le périnée, croyant le protéger.

Cela équivaut à presser un tube de dentifrice sans enlever le bouchon, avec des dommages en haut et en bas (air envoyé avec force sur le larynx, pression éxagéree sur un périnée déjà affaibli par une contraction musculaire excessive)
Les femmes en particuliers sont tout spécialement victimes de cet état de fait.

Un périnée tendu et contracté bloque la respiration et empêche la descente du diaphragme du chanteur ou de l’orateur.

Or comme nous l’avons vu dans les chapitres précédents sur la respiration et le diaphragme, une respiration correcte est la clé d’une bonne émission.

EXERCICE 1:

-Serrez les fesses
-Prenez une inspiration profonde
-Le diaphragme descend très peu (une tension musculaire se crée dans le bas du dos )- Relachez les fesses d’un coup en continuant d’inspirer: vous constaterez que vous pouvez encore emmagasiner de l’air et que la tension dans le dos disparait.

Bien sûr la contraction du périnée est rarement aussi extrême, mais à des degrés divers,c’est quelque chose de très commun.

Mais alors, Si cette contraction n’est pas naturelle, Comment se fait il que tant de gens en soient victimes?

Pourquoi tant de personnes vivent elles avec le périnée figé sans même s’en rendre compte?

Le périnée est un muscle clé et pourtant oublié de la vie de tous les jours.

Il soutient nos organes ,intervient dans l’évacuation des déchets et aussi dans la sexualité.

Il permet également la libération des tensions lorsqu’il est parfaitement détendu.

Or dans notre société occidentale nombre de personnes vivent au quotidien avec le périnée tout contracté.

Il y a plusieurs raisons à cela.

Sans rentrer dans des questions de psychologie, en voici quelques unes parmi beaucoup d’autres:

-La phobie du « Gros ventre »:

Avoir un gros ventre aujourd’hui n’est plus signe de prospérité mais plutôt de laisser aller, de manque de moyen et même de vieillesse.

Personne ne veut avoir un gros ventre!et ainsi avoir l’air pauvre et vieux.Alors on rentre le ventre.

Or au naturel, très rares sont les personnes quels que soient leur age ou leur situation, pouvant se venter d’avoir le ventre parfaitement plat .

Une respiration complête entraine le diaphragme vers le bas. Celui ci appuie sur les viscères.
Et lorsque l’on ne rentre pas le ventre, on se retrouve tout naturellement avec un petit ballon sous le nombril.
Ce que très peu de personnes acceptent.

-La « Peur des fuites »

La crainte des fuites et des bruits embarassants nous oblige à un contrôle devenu systématique dès l’apprentissage de la propreté .

C’est une peur qui en réalité n’a pas de raison d’être à moins de vraiment retenir quelque chose.

De plus, il est très rarement arrivé que des « accidents » se produisent lors de mes cours.

Mais tant que le tonus du périnée n’est pas suffisant, il n’ est pas souhaitable de mettre en place un appui trop puissant

-La Peur de la « Descente d’organes ».

Cette question touche tout particulièrement les femmes qui ont l’impression de se protéger de la descente d’organe (vessie, utérus…) en contractant le périnée.

Or il n’y a rien de plus faux: Le périnée rigidifié perd toute son élasticité et fait un très piètre soutien.
Il faut au contraire en développer l’élasticité et la souplesse pour se protéger de la descente d’organe

Comment libérer et assouplir le périnée et libérer sa voix?

Il existe des exercices permettant de situer le périnée et apprendre à le détendre.

Les bénéfices que l’on en tire sont non seulement vocaux mais procurent du bien être et un sentiment de liberté au quotidien.

Il est difficile de trouver ces clés tout seul dans son coin,après souvent des années de mauvais réflêxes;

mais pour les persévérants voici du grain à moudre avec cet exercice très efficace!EXERCICE

-Prenez une inspiration abdominale (voir article sur la respiration)
-Pour les femmes: relâchez complêtement le vagin
-Pour les hommes: relachez la zone entre l’anus et les testicules
-Imaginez que vous poussez tout doucement un petit bouchon situé dans l’anus.

Là vous avez un périnée relaché mais pas mou qui fait correctement son travail de soutien, sans pour autant être tendu. http://www.kettysaintauret.com/technique?start=9

La respiration du chanteur (partie 2)

Image de prévisualisation YouTube

La bonne respiration du chanteur: La respiration complête

Voici pour illustrer mon propos un lien très intéressant http://www.youtube.com/watch?v=N-Fhb-S6Gm4

Il s’agit de Cécilia Bartoli, très grande Mezzo colorature, qui interprête un air baroque. J’ai choisi une chanteuse lyrique car l’on peut plus facilement voir sur ces chanteurs le mécanisme respiratoire.

Constatez comme sa poitrine se gonfle à l’inspiration (et pas son ventre) .

Toutefois la voix est parfaitement appuyée. Mais comment est ce possible?!!!

C’est le mécanisme de le respiration complête.

Comment y parvenir?

Pour maitriser la respiration complête, il faut savoir contrôler son diaphragme en ayant pratiqué les respirations abdominales et thoraciques et surtout apprendre à relâcher le périnée qui en est la pièce maîtresse.

Les chanteurs Italiens ont un appui vertical vers le bas puissant mais par contre, ils ne poussent pas le ventre en avant.

La souplesse du diaphragme acquise par le travail,et le contrôle des muscles périphériques, permet de le faire monter et de le faire descendre à volonté .

On voit lors de la prise d’air la poitrine de Cécilia Bartoli s’ouvrir et le diaphragme descendre de façon mesurée, les côtes s’ouvrir sans exagération.

Le larynx ne chûte pas au fond de la gorge et reste en position médiane. La voix est placée très haut et n’est pas posée sur les cordes vocales comme avec un larynx trop bas.

C’est un équilibre qui est facile à trouver une fois que l’on a déterminé son propre point d’équilibre.

En effet nous ne sommes pas tous faits de la même façon et le professeur devra s’adapter à chacun, faire « remonter » le larynx de tel élève, et le faire « redescendre » pour tel autre.

Et apprendre à tous à relâcher le périnée !

Publié dans:La respiration du chanteur |on 15 août, 2011 |4 Commentaires »

La respiration du chanteur

Image de prévisualisation YouTube

La respiration dans le chant est essentielle car elle est garante de la santé de la voix.

En effet si l’on essaye de chanter en envoyant l’air sans contrôle sur le deux toutes petites membranes que sont les cordes vocales, les soucis vocaux (nodules, polypes ou intense fatigue ) sont garantis à très court terme.

Il faut apprendre à contrôler et comprendre le fonctionnement de la respiration et le rôle du diaphragme.

Le diaphragme est un muscle extrêmement important.

Et même si l’on sait aujourd’hui qu’il n’est pas possible d’exercer sur lui un contrôle direct faute de terminaisons nerveuses suffisantes, nous pouvons avoir la maitrise de tous les muscles périphériques et exercer par ce biais une action ciblée qui permette de réguler le débit d’air à l’expiration;

Ceci pour ne pas se dégonfler comme une baudruche et perdre le contrôle de son instrument.

- Les premiers pas: Mécanismes de  respiration dans le chant

A plusieurs reprises, des internautes m’ont écrit pour me demander de développer mes explications sur la respiration dans le chant.

Je vais donc développer les bases; il y a des raffinements qui sont plus techniques et qui necessitent des développements que je proposerai prochainement dans un autre article.

a)La respiration purement abdominale

J’ai tout d’abord choisi d’expliquer la base à savoir la respiration purement abdominale (appui du diaphragme avec ouverture des côtes) sans entrer dans les détails trop techniques. Mais puisque cela semble intéresser pas mal de monde, je me permet d’approfondir.

Cette première étape permet à mes élèves de :

- prendre conscience de leur diaphragme,

- de le muscler,

- de l’assouplir en le faisant descendre très bas

- de se créer ainsi de l’endurance.

- de se préparer à l’émission de l’aigu

L’inspiration :

Un petit exercice : essayez de déclencher un baillement. Que se passe t il?

D’abord vous ouvrez grand la bouche , l’arrière gorge, le pharynx ,se dilatent en largeur et en profondeur , puis l’air s’engouffre dans les poumons tandis que le ventre avance et que les cotes s’écartent. Voilà une bonne inspiration pour une respiration abdominale,rien de moins!!

L’expiration

Maintenant que vous avez tout ouvert pour bailler à votre aise, il faut vider ses poumons, mais pas n’importe comment:

Il faut maintenir le diaphragme en appui le plus longtemps possible.

Exercice. Vous avez baillé et vos poumons sont remplis d’air, ventre renflé, cotes ouverte et diaphragme appuyé.Maintenez toute cette mécanique musculaire d’ouverture et faites le son « ssssssss » comme un ballon qui se vide, mais en maintenant le ventre gonflé.

Vous avez ainsi une expiration contrôlée (et qui le sera de mieux en mieux au fil du travail

Mais cette respiration abdominale pure ne doit pas être utilisée constament en chantant pour plusieurs raisons:

- L’appui diaphragmatique avec large ouverture de côtes assombrit beaucoup le timbre: le larynx est entrainé très bas par l’appui profond

- Automatiquement, la voix est très appuyée, ce qui sur le long terme crée des voix avec un vibrato large (signe d’usure de l’instrument), ce qui n’est ni esthétique, ni physiologique

- Cette respiration distend la paroi abdominale (on ressemble à un bibendum quand on chante)

La respiration abdominale est l’étape obligée pour un chanteur qui veut apprendre à contrôler son souffle et à assouplir son instrument. Elle permet d’obtenir des effets artistiques très saisissants quand elle est utilisée à des moments dramatiques par exemple.

Mais je le répète ce n’est qu’un début. La technique vocale ne se résume pas à cela.

Il n(y a donc plusieurs façons de respirer pour un chanteur accompli.

b) La Respiration thoracique

Il existe aussi un autre type de respiration possible. C’est la respiration thoracique.

C’est celle qu’utilisent les danseurs par exemple.

Inspiration

Prise d’air haute à l’inspiration, la poitrine s’élargit au niveau des pectoraux, ventre rentré .

Les cotes restent fermées complètement à l’inspiration.

Le diaphragme est bloqué en position haute.

Expiration

L’air est expulsé par les abdominaux grands droits: on expulse l’air en rentrant encore le ventre.

Le diaphragme est toujours en position haute.

Cette respiration thoracique est très bonne à utiliser pour le chanteur à titre d’entrainement uniquement .

De la même façon que la respiration abdominale assouplit le diaphragme vers le bas en l’appuyant,, la respiration thoracique assouplit et muscle le diaphragme en le forçant à rester soulevé et remonté au maximum.

Mais il est impossible de chanter correctement en appliquant cette respiration.

-Il n’y a aucun appui diaphragmatique (le diaphragme est toujours soulevé)

-La prise d’air est limitée par l’absence d’ouverture intercostale

Un bon chanteur doit pouvoir maîtriser ces deux types de respiration, abdominale et thoracique, afin de pouvoir mettre en place la respiration complête qui est en fait un mix des deux.

Publié dans:La respiration du chanteur |on 15 août, 2011 |6 Commentaires »

Interview de Ketty Saint-Auret sur M6!

 

Les vidéos de Ketty Saint-Auret pour M6 !

Voici une des vidéos tournées avec   M6 pour  « La minute facile » en Juin 2012.

J’y aborde différents points de technique vocale.

Vous trouverez toutes les autres sur le menu de droite. http://kettysaintauret.unblog.fr/videos-m6-ketty-saint-auret-sur-m6-dans-la-minute-facile/

Ou directement sur le site de M6 en cliquant ici:    http://www.minutefacile.com/sports-loisirs/activites-artistiques/15108-cours-de-chant—travailler-le-registre-aigu/

Publié dans:Accueil, Une technique de pro! |on 15 août, 2011 |11 Commentaires »

FESTIVMAN - par Albert de P... |
loowadmusique |
joyforpeace |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Blog de Piteur
| deathvalley
| 仲野麻...