Biographie

Dès le plus jeune âge Ketty Saint -Auret, originaire de Guadeloupe, semble être prédestinée au chant.

Dès l’école primaire,elle chante chaque année lors des concerts de cloture, devant plusieurs centaines de parents d’élèves.

Au collège,avec le groupe « New generation » ,à tendance Jazz, elle enregistrera son premier album en studio.

Elle est ensuite sélectionnée pour représenter son île lors d’un voyage culturel des jeunesses musicales au pays basque et en Espagne. Comprenant la nécessité d’acquérir une véritable technique vocale, elle prendra ses premiers cours de chant classique.

Mais c’est d’abord vers la musique traditionnelle de son pays et dans le domaine de la variété qu’elle choisira de se diriger, intégrant comme chanteuse soliste le groupe Milflè où elle fera ses premières armes sur de grandes scènes, notamment lors du festival de «GwoKa» (Musique traditionnelle) et du Festival International de Jazz à Pointe à Pitre où sa voix sombre de Mezzo obtint un grand succès.

Pour « faire plaisir à Papa », elle part poursuivre des études de Droit à la Sorbonne et obtient son diplôme. Mais… la passion pour le chant sera la plus forte.

Sur les conseils de son professeur de chant,Fatima Santiago,elle se remet autravail puis participe à plusieurs concours Internationaux de chant classique (UFAM niveau Supérieur,Bellan niveau Excellence,TIM…) où elle est lauréate, et décide d’intégrer la prestigieuse école de chant et d’art dramatique de La Schola Cantorum.

Elle y parfait sa formation vocale et scénique auprès de grands pédagogues et professeurs ( Jacqueline Bonnardot,Marie Thérèse Drischoll ou encore Nicole Broissin). Elle obtint dans la foulée divers engagements, endossant notamment le rôle de Carmen au Théatre de Fontainebleau, Annina (La Traviata) à Metz et à Arles, Métella de La Vie Parisienne au Havre et à Paris, Cenerentola et Tisbé ( La Cenerentola de Rossini) à Paris et Bruxelles…

Elle est choisie pour interprêter la messe de Noel 2009 en l’Eglise Ste Clothilde à Paris, retransmise en direct sur Radio France.

En février 2011 , elle auditionne pour Roberto Alagna et est ensuite remarquée par Giuseppe Di Stéfano Jr qui la prend sous son aile et l’invite à partager la scène avec lui lors de spectacles et récitals.

Elle est sélectionnée pour le grand Concours Mondial « Les révélations Classiques de L’ADAMI » 2011.

Avec le chef d’orchestre de renommée internationale Dame Elizabeth Cooper elle est préparée à endosser les grands rôles du répertoire pour Mezzo Soprano.

Ketty Saint-Auret mène parallèlement une carrière de concertiste interprétant entre autres oeuvres, «Messa di Requiem» de Mozart et Duruflé, La Passion selon St Matthieu, Messe en Si, le Magnificat de Bach et le Stabat Mater de Dvorjak.

Elle fût invitée à participer au gala donné à l’ambassade du Japon à Paris en vue de soutenir les populations éprouvées par le terrible tremblement de terre de Mars 2011.

En Juillet 2011 elle est invitée en Guadeloupe où elle donna plusieurs récitals très animés .

Ketty Saint-Auret sera en tournée dans la caraîbe en 2013 où elle donnera des récitals et animera des master classes

Publié dans : ||le 30 août, 2011 |1 Commentaire »

1 Commentaire Commenter.

  1. le 13 janvier, 2012 à 3:00 hatori écrit:

    Quel parcours exemplaires ! J’aimerais beaucoup entendre certaines de vos créations personnelles et vos récitals !

Laisser un commentaire

FESTIVMAN - par Albert de P... |
loowadmusique |
joyforpeace |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Blog de Piteur
| deathvalley
| 仲野麻...