Archive pour la catégorie 'La respiration du chanteur'

La respiration du chanteur (partie 2)

Image de prévisualisation YouTube

La bonne respiration du chanteur: La respiration complête

Voici pour illustrer mon propos un lien très intéressant http://www.youtube.com/watch?v=N-Fhb-S6Gm4

Il s’agit de Cécilia Bartoli, très grande Mezzo colorature, qui interprête un air baroque. J’ai choisi une chanteuse lyrique car l’on peut plus facilement voir sur ces chanteurs le mécanisme respiratoire.

Constatez comme sa poitrine se gonfle à l’inspiration (et pas son ventre) .

Toutefois la voix est parfaitement appuyée. Mais comment est ce possible?!!!

C’est le mécanisme de le respiration complête.

Comment y parvenir?

Pour maitriser la respiration complête, il faut savoir contrôler son diaphragme en ayant pratiqué les respirations abdominales et thoraciques et surtout apprendre à relâcher le périnée qui en est la pièce maîtresse.

Les chanteurs Italiens ont un appui vertical vers le bas puissant mais par contre, ils ne poussent pas le ventre en avant.

La souplesse du diaphragme acquise par le travail,et le contrôle des muscles périphériques, permet de le faire monter et de le faire descendre à volonté .

On voit lors de la prise d’air la poitrine de Cécilia Bartoli s’ouvrir et le diaphragme descendre de façon mesurée, les côtes s’ouvrir sans exagération.

Le larynx ne chûte pas au fond de la gorge et reste en position médiane. La voix est placée très haut et n’est pas posée sur les cordes vocales comme avec un larynx trop bas.

C’est un équilibre qui est facile à trouver une fois que l’on a déterminé son propre point d’équilibre.

En effet nous ne sommes pas tous faits de la même façon et le professeur devra s’adapter à chacun, faire « remonter » le larynx de tel élève, et le faire « redescendre » pour tel autre.

Et apprendre à tous à relâcher le périnée !

Publié dans:La respiration du chanteur |on 15 août, 2011 |4 Commentaires »

La respiration du chanteur

Image de prévisualisation YouTube

La respiration dans le chant est essentielle car elle est garante de la santé de la voix.

En effet si l’on essaye de chanter en envoyant l’air sans contrôle sur le deux toutes petites membranes que sont les cordes vocales, les soucis vocaux (nodules, polypes ou intense fatigue ) sont garantis à très court terme.

Il faut apprendre à contrôler et comprendre le fonctionnement de la respiration et le rôle du diaphragme.

Le diaphragme est un muscle extrêmement important.

Et même si l’on sait aujourd’hui qu’il n’est pas possible d’exercer sur lui un contrôle direct faute de terminaisons nerveuses suffisantes, nous pouvons avoir la maitrise de tous les muscles périphériques et exercer par ce biais une action ciblée qui permette de réguler le débit d’air à l’expiration;

Ceci pour ne pas se dégonfler comme une baudruche et perdre le contrôle de son instrument.

- Les premiers pas: Mécanismes de  respiration dans le chant

A plusieurs reprises, des internautes m’ont écrit pour me demander de développer mes explications sur la respiration dans le chant.

Je vais donc développer les bases; il y a des raffinements qui sont plus techniques et qui necessitent des développements que je proposerai prochainement dans un autre article.

a)La respiration purement abdominale

J’ai tout d’abord choisi d’expliquer la base à savoir la respiration purement abdominale (appui du diaphragme avec ouverture des côtes) sans entrer dans les détails trop techniques. Mais puisque cela semble intéresser pas mal de monde, je me permet d’approfondir.

Cette première étape permet à mes élèves de :

- prendre conscience de leur diaphragme,

- de le muscler,

- de l’assouplir en le faisant descendre très bas

- de se créer ainsi de l’endurance.

- de se préparer à l’émission de l’aigu

L’inspiration :

Un petit exercice : essayez de déclencher un baillement. Que se passe t il?

D’abord vous ouvrez grand la bouche , l’arrière gorge, le pharynx ,se dilatent en largeur et en profondeur , puis l’air s’engouffre dans les poumons tandis que le ventre avance et que les cotes s’écartent. Voilà une bonne inspiration pour une respiration abdominale,rien de moins!!

L’expiration

Maintenant que vous avez tout ouvert pour bailler à votre aise, il faut vider ses poumons, mais pas n’importe comment:

Il faut maintenir le diaphragme en appui le plus longtemps possible.

Exercice. Vous avez baillé et vos poumons sont remplis d’air, ventre renflé, cotes ouverte et diaphragme appuyé.Maintenez toute cette mécanique musculaire d’ouverture et faites le son « ssssssss » comme un ballon qui se vide, mais en maintenant le ventre gonflé.

Vous avez ainsi une expiration contrôlée (et qui le sera de mieux en mieux au fil du travail

Mais cette respiration abdominale pure ne doit pas être utilisée constament en chantant pour plusieurs raisons:

- L’appui diaphragmatique avec large ouverture de côtes assombrit beaucoup le timbre: le larynx est entrainé très bas par l’appui profond

- Automatiquement, la voix est très appuyée, ce qui sur le long terme crée des voix avec un vibrato large (signe d’usure de l’instrument), ce qui n’est ni esthétique, ni physiologique

- Cette respiration distend la paroi abdominale (on ressemble à un bibendum quand on chante)

La respiration abdominale est l’étape obligée pour un chanteur qui veut apprendre à contrôler son souffle et à assouplir son instrument. Elle permet d’obtenir des effets artistiques très saisissants quand elle est utilisée à des moments dramatiques par exemple.

Mais je le répète ce n’est qu’un début. La technique vocale ne se résume pas à cela.

Il n(y a donc plusieurs façons de respirer pour un chanteur accompli.

b) La Respiration thoracique

Il existe aussi un autre type de respiration possible. C’est la respiration thoracique.

C’est celle qu’utilisent les danseurs par exemple.

Inspiration

Prise d’air haute à l’inspiration, la poitrine s’élargit au niveau des pectoraux, ventre rentré .

Les cotes restent fermées complètement à l’inspiration.

Le diaphragme est bloqué en position haute.

Expiration

L’air est expulsé par les abdominaux grands droits: on expulse l’air en rentrant encore le ventre.

Le diaphragme est toujours en position haute.

Cette respiration thoracique est très bonne à utiliser pour le chanteur à titre d’entrainement uniquement .

De la même façon que la respiration abdominale assouplit le diaphragme vers le bas en l’appuyant,, la respiration thoracique assouplit et muscle le diaphragme en le forçant à rester soulevé et remonté au maximum.

Mais il est impossible de chanter correctement en appliquant cette respiration.

-Il n’y a aucun appui diaphragmatique (le diaphragme est toujours soulevé)

-La prise d’air est limitée par l’absence d’ouverture intercostale

Un bon chanteur doit pouvoir maîtriser ces deux types de respiration, abdominale et thoracique, afin de pouvoir mettre en place la respiration complête qui est en fait un mix des deux.

Publié dans:La respiration du chanteur |on 15 août, 2011 |6 Commentaires »

FESTIVMAN - par Albert de P... |
loowadmusique |
joyforpeace |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Blog de Piteur
| deathvalley
| 仲野麻...